Documentaires

The archivettes

UN FILM DE MEGAN ROSSMAN

« Notre histoire disparaissait aussi vite que nous la vivions. » Partant de ce constat, Deborah Edel et Joan Nestle ont fondé les Lesbian Herstory Archives, la plus importante collection au monde de documents et d’objets par et sur des lesbiennes. Depuis plus de 40 ans, au fil de l’histoire des LGBTQI+, les fondatrices et les bénévoles de l’organisation ont littéralement sauvé leur histoire de la poubelle. Aujourd’hui, les co-fondatrices septuagénaires font face à de nombreux défis : passer la main, numériser les collections, assurer le renouvellement des militantes dans une période politiquement complexe.

Après avoir été hébergé dans un appartement d’une de fondatrices de l’Upper West Side de Manhattan, les archives disposent d’une maison de trois étages à Brooklyn. Des milliers de livres, d’affiches, de cassettes audio et vidéo, de photographies, de badges, de pins, de lettres, de tracts et d’objets personnels, sont rassemblés au fil des années. Toute cette matière dense, publique et/ou intime est patiemment documentée par les nombreuses bénévoles de tout âge, indexée et rangée. C’est à la fois un héritage, une réappropriation de sa propre histoire, une transmission collective, un travail d’archiviste, un engagement militant féministe et lesbien. L’exemple de la récupération in extremis dans l’Ohio des archives d’une lesbienne que la famille voulait détruire après son décès, démontre l’importance capitale de ce travail. La réalisatrice Megan Rossman rend un hommage vibrant à ces fondatrices visionnaires et à celles qui prennent la relève avec enthousiasme pour lutter contre l’invisibilité et préserver ce lieu où partager et chérir les histoires des lesbiennes.

Nicole Fernandez Ferrer

Samedi 5 mars • 13h30

Bibliothèque du 1er

Documentaire / USA / 2018 / 61’ / VOSTF

Distribution : Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir

Suivi d’une discussion avec la collective Lesbiennes contre le patriarcat et Suzette Robichon, essayiste sur les questions lesbiennes