MENU

Rétrospective

Sébastien Lifshitz

PRESQUE RIEN

Dimanche 10 mars • 20h30

Lumière Bellecour

Un film de Sébastien Lifshitz

Fiction / France / 2000 / 95’ 

Avec : Jérémie Elkaïm, Stéphane Rideau, Marie Matheron,                      Dominique Reymond, Laetitia Legrix

Distribution : Ad Vitam

Si Sébastien Lifshitz est surtout célébré pour la façon dont il rend visible l’histoire des luttes LGBTQIA+ à travers des documentaires comme Les Invisibles ou Bambi, il est aussi l’auteur, au début de sa carrière, de ce magnifique film de fiction. Presque rien (dont l’affiche a été réalisée par les artistes Pierre et Gilles) raconte les premiers émois nimbés de soleil de deux garçons en vacances à la mer.

À partir d’un scénario co-écrit avec Stéphane Bouquet (avec qui il collaborera sept films durant), Lifshitz signe l’un des teen movies queers les plus beaux de l’histoire du cinéma. Sa réussite tient tant à l’ardente crête d’émoi amoureux sur laquelle le film surfe qu’à la déflagration érotique incarnée par le duo de comédiens. Si Jérémie Elkaïm a ici droit à son premier rôle d’envergure (après une apparition dans un court métrage de François Ozon), Stéphane Rideau avait, pour sa part, déjà été révélé dans Les Roseaux sauvages d’André Téchiné.

Reprenant tous les codes d’un teen movie conventionnel (la sortie à la fête foraine, le premier baiser, la présentation à la famille, les crises de jalousie), Presque rien les inscrit dans le cas particulier d’une histoire d’amour entre deux jeunes hommes. Il est donc aussi question d’homophobie et de la difficulté à faire son coming out, aux autres mais aussi à soi.

Le film est d’une incandescence folle, incandescence dûe à la fois au talent des deux interprètes, mais aussi à la réalisation particulièrement sensorielle et vibrante de Lifshitz.

                                                                                                            Bruno Deruisseau

En présence de Sébastien Lifshitz

Bande-ANNONCE