Hommage à Pier Paolo Pasolini

[Medea]

Médée

UN FILM DE PIER PAOLO PASOLINI

Jason est envoyé sur les terres lointaines de Colchide pour y dérober la Toison d’or. Il y croise Médée, fille du roi de ces contrées étrangères, qui tombe éperdument amoureuse de lui et trahit son peuple pour l’aider à s’enfuir avec la Toison. Dix ans plus tard, Jason s’est désintéressé de celle que l’on surnomme “la magicienne” et s’est promis à une femme plus jeune.

En prenant le mythe à revers de ses variations théâtrales – la parole est ici des plus discrètes -, Pasolini fait le pari de structurer son adaptation du mythe de Médée et des Argonautes autour d’instants, d’errances et de gestes. Reste une expérience de cinéma hypnotique, proche du rituel, où la mise en scène tire profit de la présence de Maria Callas et de la photogénie de ses nombreux décors.

Dans une forme surprenante, sorte de collage entre le documentaire ethnographique et la tragédie grecque, le cinéaste rapproche des mondes a priori irréconciliables – l’Occident et l’Orient – en confrontant des paysages, des architectures, des costumes et des musiques empruntés aux quatre coins du (Tiers-)monde. Il se dégage alors de ce mystérieux patchwork cabalistique une fantastique et étrange poésie du réel, à la fois plurielle et homogène, à travers laquelle Pasolini décentre astucieusement les racines de l’imaginaire occidental en mélangeant perpétuellement les genres.

Christophe Petit

Mercredi 9 mars • 21h

Lumière Bellecour

Fiction / Italie / 1970 / 110’ / VOSTF

Avec : Maria Callas, Massimo Girotti, Giuseppe Gentile, Laurent Terzieff, Margaret Clementi, Paul Jabara

Distribution : Carlotta