Hommage à Pier Paolo Pasolini

[Il fiore delle Mille e una notte]

Les mille et une nuits

UN FILM DE PIER PAOLO PASOLINI

Nourredine et sa maîtresse Zoumourroud vivent de modestes et heureux jours au cœur d’une humble demeure, jusqu’à ce que cette dernière soit kidnappée par un étranger. Les deux amants, à la recherche l’un de l’autre, rencontrent sur leurs routes les milles et uns labyrinthes des contes et des songes de ceux qu’ils croisent.

Avec la Trilogie de la vie, dont ce film est le dernier opus, Pasolini redéploie la technique du collage ethno-poétique qu’il avait employée dans ses adaptations mythologiques – réalistes, fantaisistes, composites -, en lui adjoignant l’irrévérence du cinéma érotique. Cela donne un film absolument décomplexé, où le jouir est en permanence associé au rire, au sourire, où tous les possibles du désir et du sexe sont célébrés avec légèreté.

C’est très certainement cet attrait pour le jeu, qui fait des Mille et Une Nuits, le film le plus scénaristiquement ambitieux du cinéaste italien. Structurée à la manière d’un film à sketches, cette œuvre adaptée du recueil de contes éponyme prend très vite, tout comme son modèle, la forme d’une structure gigogne, où les récits, les rêves et les poèmes se multiplient et s’imbriquent à l’infini. Il en jaillit une sorte d’ivresse narrative, particulièrement ludique, parsemée de micro-histoires explosées en constellations, qui rappelle la construction de Pétrole, le roman qu’il rédige à la même époque et qui rester a inachevé.

Christophe Petit

Samedi 5 mars • 20h30

Le Zola (Villeurbanne)

Fiction / Italie / 1974 / 130’ / VOSTF

Avec : Ninetto Davoli, Franco Merli, Ines Pellegrini, Franco Citti, Margeret Clementi,

Distribution : Park Circus

En présence de Ninetto Davoli