Focus

Maghribia Matrimonia

[Aala Kaf Ifrit]

La belle et la meute

UN FILM DE KAOUTHER BEN HANIA

Dans son deuxième long métrage La belle et la meute, Kaouther Ben Hania se saisit d’un fait divers qui avait défrayé la chronique juste après la chute du régime de Ben Ali en 2011. Le film est adapté du livre Coupable d’avoir été violée écrit par Meriem Ben Mohamed qui y relate le parcours du combattant mené pour défier les institutions de son pays et avoir gain de cause.

La grande force du film repose sur le choix de la cinéaste de relater les faits en une nuit de drame qui va littéralement tourner au cauchemar. Le choix de fractionner la narration en une suite de plans séquences divisés en chapitres, nous fait ainsi d’emblée adhérer à la lutte menée par l’héroïne. De l’hôpital au poste de police, cette dernière traverse des espaces se faisant de plus en plus menaçant et révélant, dans un même mouvement, le cercle vicieux cauchemardesque qui l’enferme ; et le système de violence, d’impunité et de corruption qui a gangréné l’institution policière instauré par Ben Ali.

Après avoir fustigé la société tunisienne et son machisme prégnant, dans son premier film Le Challat de Tunis, Kaouther Ben Hania poursuit ici son investigation de la condition féminine et du corps des femmes qui se trouve violenté, agressé, traqué, fr agilisé mais néanmoins vainqueur.

Emna Mrabet

Mardi 8 mars • 21h

Lumière Bellecour

Fiction / Tunisie / 2017 / 100’ / VOSTF

Avec : Mariam Al Ferjani,
Ghanem Zrelli, Noomane Hamda, Chedly Arfaoui, Anissa Daoud, Mourad Gharsalli

Distribution : Jour2fête

Séance présentée
par Emna Mrabet, Docteure en cinéma, spécialiste des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

Bande-annonce