Jeanne d'Arc de Mongolie

Un film de Ulrike Ottinger

 

Johanna d'Arc of Mongolia / Fiction / Allemagne / 1989 / 2h45 / VOSTF

 

Delphine Seyrig, Irm Hermann, Peter Kern, Gillian Scalici, Inès Sastre, Xu Re Huar

 

À bord du Transsibérien, des personnages d’horizons divers font connaissance dans une ambiance de mythes, d’aventures et de fêtes. Un groupe de guerrières mongoles forcent l’arrêt du train et kidnappent seulement les femmes. Elles les conduisent à leur camp afin de les faire participer à leurs traditionnelles festivités de l’été. Lady Windermere (la regrettée Delphine Seyrig dont c’est la dernière apparition au cinéma), ethnologue chevronnée du groupe, nous guide alors à travers un flot d’images aussi dépaysantes que somptueuses, recueillies au cœur des steppes de Mongolie.


Entre la facticité, la théâtralité de ses premiers films de fiction (dans la première partie) et l’organique observation ethnologique de ses documentaires à venir (dans la seconde), cette œuvre extrêmement singulière, étrange mélange entre Wes Anderson et Jean Rouch, fascine par sa capacité à concilier ces deux dimensions a priori inconciliables. De la même manière, les diverses rencontres culturelles, langagières, mythologiques provoquées par les situa- tions décrites dans ce film métissé donnent lieu à de vibrants partages et de touchantes interactions.
En imaginant une société mongole matriarcale, essentiellement composée de femmes, Ulrike Ottinger compose, à partir du réel, une utopie documentaire, ethnologique et féministe, dont la poésie n’est pas sans rappeler les réalités romancées et les fictions documentées de Robert Flaherty.

Christophe C. Petit

Samedi 26 juin

 

14h / Lumière Bellecour

 

Master Class Gaël Morel

Lundi 28 juin - 18h - Théâtre des Célestins - Entrée libre