Le Clan

Un film de Gaël Morel

 

Fiction / France / 2004 / 1h30 / Copie 35 mm

 

Scénario : Gaël Morel et Christophe Honoré

 

Avec : Nicolas Cazalé, Stéphane Rideau, Thomas Dumerchez, Salim Kechiouche, Bruno Lochet, Vincent Martinez, Jackie Berroyer, Aure Atika 

 

Ça pourrait être les potes de galères qui trafiquent et se tondent le crâne au pied des immeubles. Ou alors ceux qui soulèvent de la fonte dans les salles de sports entre l’heure du Mac Do, celle de la musique, et du concours de masturbation devant la vidéo. Ils sont en effet tous là !

Mais, dans cet univers précis, le clan est surtout affaire de fratrie. Christophe, l’aîné, sort de prison et regagne le droit chemin via l’usine de charcuterie industrielle dont il deviendra le manager. Écorché vif et névrosé, Marc est le caïd de la bande, le « boss au chien », et son « avenir n’est pas vraiment beau ». Introverti et timide, Olivier, le benjamin, s’entretient en permanence avec l’urne funéraire de sa mère disparue trop tôt. Dépassé par les événements, le père ouvrier préfère la fuite et l’absence à la responsabilité et l’attention de ses fils...


Parce que pour Gaël Morel la famille est « une affaire de sang », il existe entre des frères un rituel de passage de l’enfance à l’adolescence et à l’âge adulte qu’il choisit d’aborder dans ce portrait singulier d’une jeunesse voulue selon lui « plus middle class que cité ». C’est d’ailleurs autour des trois frères que s’articule habilement en autant de chapitres distincts la construction du film.

Chacun des personnages éclairant à sa façon une des zones cachées de la masculinité de l’autre. Le personnage d’Hicham faisant le lien entre eux.

Déjà dans la nostalgie d’une époque, Gaël Morel clôt avec ce « film masculin, pas forcément gay, mais plutôt homophile », sa trilogie sur « la jeunesse absolue ». Et comme le cinéma est avant tout affaire d’amitié et de fidélité, il réunit à nouveau quelques valeurs sûres de son cinéma : Stéphane Rideau, Nicolas Cazalé et Salim Kechiouche ; tandis que Thomas Dumerchez, lui, intègre le clan. Tout en virilité et jubilation.

Bruno Thévenon

Jeudi 24 juin 

 

20h30 / Lumière Bellecour

 

+ Rencontre avec Gaël Morel et Salim Kechiouche

Master Class Gaël Morel

Lundi 28 juin - 20h - Théâtre des Célestins - Entrée libre

Séances d'écoute émissions France Culture sur Jacqueline Audry et Derek Jarman

Samedi 26 juin - 11h - Librairie Descours - Entrée libre