Quinzaine des cultures LGBTI : Prouve que tu es gay

Un film de Rémi Lange

 

Documentaire - France - 2019 - 1h15

 

Avec Didier, Mamady Komnou, Sama Achir, Kassim Traoré et Jean-Yves Brunel

 

« Prouve que tu es gay ! »  Ces quelques mots peuvent paraître incongrus. Il s’agit pourtant de la situation que doivent vivre les personnes LGBTI en demande d’asile. 

 

Ce documentaire choc, réalisé par Rémi Lange, est produit de manière indépendante par Migrations, Minorités Sexuelles et de Genre (2MSG), collectif de personnes exilées en France du fait des persécutions qu’elles ont subies dans leurs pays, en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Il décrit avec émotion, force, mais aussi violence le calvaire de ces personnes LGBTI, non seulement dans leur pays, mais aussi en France, du fait du sort réservé aux personnes migrantes.

 

Ce film suit Kassim - jeune malien ayant fuit la mort après que son compagnon et lui ont été découverts - dans son quotidien depuis qu’il a rencontré les membres du collectif. Trois autres personnes, dont Sama, une personne transgenre marocaine, ont accepté de parler de leur parcours et de s’exprimer devant la caméra.

 

Quatre témoignages bruts, sans fioritures, et percutants, pris sur le vif dans un style sec par Rémi Lange au cours de l’été et de l’automne 2018.

Chacune des deux projections se déroulera en présence du réalisateur et de membres de 2MSG, et sera suivie par une discussion avec les invité·es.

 

L’intégralité des recettes réalisées sera reversée aux membres de l’association 2MSG.
                                                                                                                                 

                                                                                                                                 Jean-Yves Brunel

Lundi 17 juin 2019
 

20h - Cinéma Opéra

 

6, rue Joseph Serlin - 69001 Lyon

 

+ Rencontre avec Rémi Lange et des membres de l'association 2MSG

 

Plein tarif : 7€

Tarif réduit : 5,5 €

 

 

Le Journal du festival