Poison

Un film de Todd Haynes

Fiction - USA - 1991 - 1h25 - VOSTF

Inspiré de 3 nouvelles de Jean Genet

Avec : Edith Meeks, Millie White, Buck Smith, Anne Giotta, Lydia Lafleur, Ian Nemser

 

Au début du XXe siècle vit John Broom un criminel endurci. À seize ans, il est envoyé en maison de redressement par ses parents adoptifs et y découvre sa vraie « famille »... Quinze ans plus tard, il retrouve son ancien souffre-douleur en prison. Dans la pénombre de la cellule, au milieu des couples de mâles qui se font et se défont, naît un étrange ballet de séduction et de violence...

 

On gagne ensuite les années 1950, où le séduisant Docteur Graves, parvenu à isoler l’hor- mone contrôlant les pulsions sexuelles, finit accidentellement par en absorber un concentré. Il devient alors un dangereux satire dont les proies contaminées meurent dans d’atroces souffrances alors que, de baiser en baiser, le mal (allégorie du SIDA ?) se répand à travers la ville...

 

Le héros de cette histoire organisée en triptyque est le jeune Ritchie Beacon qui, après avoir tué son père, saute par une fenêtre... et s’envole miraculeusement dans les airs. Six ans après les faits, les proches de Ritchie témoignent de la personnalité mystérieuse de l’enfant-volant...


Le lien entre ces trois histoires qui se chevauchent constamment ? Le thème de la transgression. Et surtout un atypique et poignant hommage que Todd Haynes, l’auteur de Velvet Golmine, Loin du Paradis et Carol entend rendre, dès son premier long-métrage, à Jean Genet en adaptant très librement ses textes.

Trois époques qui s’interpénètrent pour trois visions esthétiques différentes repérables à leur facture visuelle : reportage télé en couleurs, noir et blanc des films fantastiques des années 50, érotisation de l’univers carcéral tantôt « à la Pierre et Gilles », tantôt « à la Genet » dans son Chant d’amour ! À sa sortie, on fit de ce film le manifeste du « New Queer Cinema » dont Genet est incontestablement un des précurseurs.

 

                                                                                                                                  Bruno Thévenon

jeudi 9 mars / 19h - Institut Lumière

 

+ Séance présentée par Jonathan Caouette

 

Institut Lumière
25 rue du premier Film
69008 Lyon
 
Plein Tarif : 9 €
Tarif réduit : 8 € 
Tarif abonnés : 7 €

 

Achat en ligne

 

Pack 2 films Tarnation + Poison

Jonathan Caouette à l'Institut Lumière

Jeudi 9 mars Institut Lumière

Méchants gays, vilaines lesbiennes

Conférence de Didier Roth-Bettoni - Jeudi 9 mars 16h Fac de Bron. Entrée libre

Masterclass croisée Caouette / Lange

Vendredi 10 mars 18h Boutique agnès b. Entrée libre + cocktail

Queen Bitches Party II

Soirée officielle samedi 11 mars 23h-4h Bar Les Feuillants