Enfant terrible 

Un film de Oskar Roehler

 

Fiction / Allemagne / 2020 / 2h14 / VOSTF

 

Avec Oliver Masucci, Hary Prinz, Katja Riemann, Jochen Schropp, Erdal Yıldız 

 

1967. Munich. Un jeune homme s’impose brutalement aux acteurs d’une troupe de théâtre et crée l’Antitheater. Rainer Werner Fassbinder a vingt-deux ans, et il entame-là sa carrière d’ogre qui va l’amener à révolutionner le théâtre et surtout le cinéma allemand jusqu’à sa mort prématurée à trente sept ans, en 1982, juste après le tournage de Querelle. Boulimique de travail, d’une ambition démesurée, violent, tyrannique et possessif envers ses collaborateurs, il compose une œuvre monstre comptant une quarantaine de films, dont des chefs-d’œuvre comme Le Droit du plus fort ou Le Mariage de Maria Braun. Le tout en multipliant les amants et les excès (alcool, drogue...) en tout genre.


Le titre de ce film dit tout : Fassbinder était un enfant terrible, un génie gargantuesque, fascinant, turbulent et bruyant, capable de tout pour arriver à ses fins artistiques, au mépris souvent de ceux et celles qui l’entouraient. Via une forme très stylisée, très distanciée, dans des décors volontairement théâtraux, sous des lumières vives et déréalisantes, Roehler fait exploser la puissance créatrice, mais aussi la dimension destructrice de Fassbinder dont on arpente à grands pas la carrière, en s’arrêtant sur certains tournages et moments épiques.

De nombreux acteurs clés de son univers (Kurt Raab, Armin Maier, El Hedi Ben Salem), sont directement nommés, d’autres (Hannah Schygulla, Ingrid Caven...) sont dissimulés sous des pseudonymes. Si le film échoue en partie à faire appréhender ce qui constitua la singularité de l’homme Fassbinder et de son apport au cinéma moderne, Enfant terrible n’en est pas moins une véritable œuvre cinématographique portée par le geste et le regard d’un auteur, Oskar Roehler, lui-même très singulier.
                                                                                                                                Didier Roth-Bettoni

Mardi 29 juin

 

20h30 / Lumière Terreaux

Master Class Gaël Morel

Lundi 28 juin - 18h - Théâtre des Célestins - Entrée libre