Ammonite 

Un film de Francis Lee

 

Fiction / G-B / 2020 / 1h58 / VOSTF


Avec : Kate Winslet, Saoirse Ronan, Gemma Jones, James McArcdle, AlecSecareanu, Fiona Shaw 

 

En 1840, un collectionneur fortuné achète des ammonites à Mary Anning (Kate Winslet), une grande paléontologue qui vit recluse avec sa mère dans un petit village des côtes sud de l’Angleterre. Alors qu’il doit partir pour un grand voyage, lui vient l’idée de confier, moyennant rémunération, Charlotte, sa jeune épouse malade (Saoirse Ronan) aux deux femmes afin qu’elle puisse profiter du bon air. Peu enthousiaste mais vivant très modestement, Mary accepte. Les premiers jours sont tendus : Charlotte et Mary ont peu en commun. Mais elles vont lentement apprendre à se connaître et entamer une relation amoureuse passionnelle.


Librement inspiré de la vie de Mary Anning, Ammonite emprunte, de par l’époque et ses paysages maritimes, des éléments similaires au fameux film de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu. La comparaison s’arrête toutefois là puisque Francis Lee, par la force de son histoire et la remarquable performance de ses actrices, sait nous mener sur la voie de ses propres aspirations. Avec ce deuxième long métrage, labellisé Cannes 2020, le réalisateur anglais (dont on se souvient du formidable Seule la terre), aborde deux thèmes importants : l’effacement fréquent au cours de l’histoire de toute trace d’amour lesbien dans les biographies, mais aussi la spoliation par leurs homologues masculins des découvertes de nombreuses chercheuses. Laissons-nous prendre dans ce grand tourbillon.

Olivier Leculier

<< Nouvelle image avec texte >>